Styles et table des matières dynamique

Print pagePDF pageEmail page

Que vous rédigiez un rapport, un mémoire, ou encore votre premier ebook, il existe une fonctionnalité commune à tous les traitements de texte que peu de personnes connaissent et utilisent, et que je vous invite à découvrir.

Que vous rédigiez un rapport, un mémoire, ou encore votre premier ebook, il existe une fonctionnalité commune à tous les traitements de texte que peu de personnes connaissent et utilisent, et que je vous invite à découvrir.

Il s’agit d’apprendre à bien utiliser les styles.

Que sont les styles en traitement de texte ?

Les styles, dans un traitement de texte, sont des mises en forme standardisées que vous pouvez appliquer à votre texte, de manière à uniformiser votre document.

Afin, par exemple, que tous les titres aient la même police de caractères, selon leur hierarchie, que les paragraphes aient les mêmes interlignes, que les sous-titres soient tous en bleu, etc.

Vous pouvez utiliser les styles par défaut ou créer vos propres styles personnalisés. Si, si ! Vous allez découvrir comment faire dans les vidéos qui suivent !

Et ce n’est pas si compliqué que cela ! Cela fait partie des fonctionnalités qui, si on ne vous les explique pas, resteront hors de portée !

Je vais donc vous montrer comment faire, pas à pas.

Trois bonnes raisons d’utiliser les styles

Cela vaut vraiment la peine d’utiliser l’application systématique des styles. Pourquoi ?

 Ils offrent un gain de temps considérable et apportent une grande plus-value à la présentation de votre contenu.

Un document, si intéressant ou génial soit-il, ne rencontre pas son lectorat si l’information qui s’y trouve n’est pas intelligible, accessible et claire.

L’utilisation des styles est à la forme ce que l’orthographe est au contenu: une sorte de sésame que vous offrez à votre lecteur pour pénétrer votre pensée.

 De plus, appliquer les styles est indispensable si vous voulez intégrer une table des matières à votre document.

En effet, attribuer un style aux titres et aux différentes parties de votre texte, c’est un peu comme de leur attribuer un rôle bien précis à jouer dans la présentation.

Vous aurez certainement remarqué, lorsque vous lisez un roman, que certains styles de mise en forme sont appliqués, par convention, à certains passages précis, selon que le texte décrit la pensée d’un personnage (italique ou guillemets ou bloc de texte centré sur la page…) ou pour citer un autre exemple, quand quelqu’un crie (grands caractères gras).

La forme ajoute donc une dimension au contenu !

Et les conventions sont là pour nous indiquer comment la forme fait sens.

 Enfin, la 3ème bonne raison d’utiliser les styles, est une simple question d’esthétique. En rendant la lecture de votre document agréable, aérée et fluide, vous soignez la porte d’entrée et l’accueil de votre lieu de communication. Vous annoncez à votre lecteur: “J’ai mis tout en oeuvre pour faciliter notre rencontre et en faire une expérience agréable”.

Et ça, les amis, cela fera toute la différence entre être lu jusqu’au bout, ou non ! 

Mode d’emploi

Personnellement, je vous conseille de rédiger votre contenu d’abord et de le structurer ensuite. Je m’explique: selon le type d’écrit dont il est question, les styles vont s’appliquer différemment.

Un mode d’emploi va demander beaucoup de puces de textes, pour énumérer point par point et dans l’ordre, les consignes, ainsi que beaucoup de titres et sous-titres.

Un livre de cuisine va, quant à lui, nécessiter une mise en forme qui distinguera la liste des ingrédients, des actions à poser. Sans compter qu’il faudra une table des illustrations.

En définissant les styles, vous définissez aussi la hierarchie de votre document.

Avoir la vision globale du contenu me semble donc la meilleure approche.

Cela dit, chacun d’entre nous a sa propre façon de fonctionner.

Et structurer son texte au fur et à mesure de sa rédaction participe aussi à une élaboration claire de la pensée. Donc, trêve de philosophie: FAITES COMME VOUS VOULEZ ! 

Apprendre à utiliser les styles et à créer une table des matières: les vidéos !

Voici 3 façons de faire, une par logiciel de traitement de texte.

Avec Pages – Styles & table des matières
 

Avec OpenOffice Writer – Appliquer styles
 

Avec OpenOffice Writer – Insérer une Table des matières
 

Word – Styles & Table des matières

Vous avez maintenant les premiers outils pour:

  • commencer à utiliser les styles
  • les appliquer aux différentes parties de texte
  • générer une table des matières

Dans le prochain article, je vous montrerai comment créer et enregistrer vos propres styles, de manière à personnaliser votre traitement de texte.

Cela vous permettra de créer vos propres modèles de documents et de définir votre “look” personnel. 

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • hannah@technique Tipi a dit :

    Coucou
    je viens de m’apercevoir que respecter les titres est aussi important pour le référencement.
    Je faisais n’importe quoi…!résultat, Google n’y retrouvait pas ses petits pour indexer mes pages!
    Ça plus l’aide de Jérémy et mon blog est redevenu lisible. L’erreur dont je t’avais fait part venait de la mise à jour de mon thème…les plugins n’ont pas aimé!
    Biz
    hannah
    hannah@technique Tipi Articles récents..Pour reussir sa vie, trois raisons de ne pas passer à l’actionMy Profile

    • Nathalie a dit :

      Hello Hannah, oui, en effet, Les balises H1 à H6 sont très importante. Tu connais SEOPressor, le plugin qui t’aide à bien référencer tes contenus ? Il n’est pas gratuit, mais quelle bénédiction ! Si je devais conseiller un seul outil pour optimiser les articles pour le référencement, ce serait celui-là !
      Quant à la mise à jour de WP, je stresse toujours avant de la faire, mais jusqu’ici (touchons du bois !), ça s’est toujours bien passé.
      Contente que Jérémy t’ait dépannée. 😉
      Bises

    • hannah@technique Tipi a dit :

      Je ne connais pas SEO Pressor mais j’ai Platinum SEO Pack et SEO Smart Links SEO Smart Links. Tu penses de SEO Pressor apporte un plus?
      Jérémy m’a bien dépanné mais il n’a rien voulu en échange, je ne savais pas qu’il m’aiderait gratuitement.
      ce n’est pas la mise à jour wordpress qui m’a mis dedans, c’est la mise à jour du thème, je crois que j’ai compris, je ne la ferai plus, c’est ce qu’il m’a conseillé!
      hannah@technique Tipi Articles récents..Pour reussir sa vie, trois raisons de ne pas passer à l’actionMy Profile